Notes d'installation de Mandrake 9.1

Cette note présente comment installer Linux Mandrake 9.1.

Les images ISO d'installation (3 fichiers de 650 Mo) ont été téléchargées depuis le site FTP de free (Proxad). Je dispose aussi des CD d'installation de Redhat 7.3 et 8.0, de FreeBSD 4.8.

Après gravage, j'ai redémarré mon PC en bootant depuis le CD no 1 (Note : mon PC contient aussi Windows 2K, FreeBSD 4 et 5, et RedHat 8.0)

La prise en compte des périphériques de la machine n'est pas correcte : il faut donc installer en mode "text" (RedHat 8.0 s'en était mieux sorti en permettant une installation correcte depuis l'installeur "graphique")

J'ai réutilisé une partition qui contenait RedHat 7.3 (pas besoin donc de repartitionner le disque dur ou de formatter ladite partition). L'installation de tous les OS présents sur ma machine a dû planter la table des partitions : Partition Magic refuse de la prendre en compte, pour retailler ma partition NTFS/W2K qui fait 20Go, soit au moins 10 Go de trop)

Mandrake utilise le vieux "Lilo" comme gestionnaire de multi-boot (alors que RH utilise Grub), ce qui fait que l'installation de Mandrake a fait perdre l'accès à FreeBSD et RedHat8.

J'ai dû réinstaller grub (avec une procédure compliquée, et je n'ai pas pris de note ...). Il faut aussi débrayer la prise en compte de l'ACPI et de l'APIC (voir mon fichier grub.conf, qui permet le choix au démarrage entre 5 OS, avec deux options supplémentaires pour un démarrage en mode "single user").

J'ai configuré Postfix pour accepter du courrier entrant

Logiciels inclus dans une installation standard

Les packages installés par défaut pour une installation "machine de bureau" ont l'air bien choisis (y compris bureautique avec OpenOffice en version 1.0.2).

Mozilla est utilisé pour surfer le web et comme client email. En tant que client email, une limitation est qu'il impose de recevoir son courrier sur des serveurs POP ou IMAP (une réception directe sur la machine en utilisant uniquement SMTP vers le sendmail local est impossible).

CUPS est installé et permet l'impression depuis les applications KDE et OpenOffice (on récupère les imprimantes visibles sous Windows pour imprimer depuis les applications KDE).

BlueFish est installé pour rédiger du code HTML (dont cette page)

rdesktop en version 1.2 permet de se connecter sur un serveur TSE Windows 2K, avec un clavier français (mais il manque le tilde ~ entre autres caractères : voir le paragraphe "Reste à faire" pour plus de détails).

La molette de la souris USB est active sous Linux et sous TSE.

Services mis en œuvre

CUPS : impression par réseau

gestion de CUPS par navigateur :

)

Apache : serveur web (y compris HTTPs)

Le serveur Apache est dans une version 2.0.44, mise à jour par Mandrake. La configuration du serveur est réalisée dans plusieurs fichiers, dont :

(fichier de configuration : commonhttpd.conf)

Samba : partage de fichier

partition partagée sur \\machine\public)

(fichier de configuration : smb.conf)

gestion de Samba par navigateur :

PostGreSQL : base de donnés SQL

Postgresql est installé (voir la procédure dans la page RedHat9). Le driver ODBC (UnixODBC) est installé (fichiers de configuration /etc/odbcinst.ini et ~/.odbc.ini). La source de données ODBC est accessible depuis OpenOffice.

Différences principales avec RedHat (8.0)

La distribution Mandrake est sortie en dernier : elle contient des packages dans des versions plus récentes (KDE3.1 au lieu de KDE3.0.5, X11 version 4.3 au lieu de 4.2, perl v5.8.0 au lieu de v5.6.1, named en version bind-9.2.2 ...)

Utilisation d'une version "standard" de KDE 3.1 (RedHat utilise une version fusionnée de KDE et Gnome avec BlueCurve),

Utilisation "aggressive" des dernières technologies : prise en compte ACPI, IO-APIC, BIND 9.2.2, Apache 2.0.44 (avec des modules intéressants, dont SSL),

Utilisation de Postfix pour le courrier électronique (au lieu de SendMail). La configuration de PostFix a l'air plus simple que celle de SendMail.

Une comparaison plus juste sera possible la semaine prochaine quand RedHat 9 sera dévoilée (à partir de la semaine prochaine).

Reste à faire

Le clavier vu de Windows/TSE reste bizarre (certaines touches ne passent pas, comme le tilde (~), l'arobase (@), ou les apostrophes(' `), l'accent circonflexe (^), les lettres avec accent circonflexe (â, ê, î, ô, û ...) le "et commercial" &

Je n'ai pas vu comment faire du copier/coller entre KDE et TSE.

L'accès à W2K/TSE est instable : la session n'a pas survécu au week-end (reboot de bonzaï ?).

Il n'est plus possible de verrouiller l'accès à l'écran depuis le menu de KDE (et pas de message d'erreur pour debugger le problème). Le verrouillage est réalisé depuis une fenêtre "terminal" en lançant la commande xlock.

Problème pour lire la clef USB.

Affichage incorrect de Notepad dans une fenêtre rdesktop : la fenêtre dans rdesktop s'ouvre vide, et le passage de la souris rend visibles les caractères contenus dans le document (l'affichage est correct avec WordPad ou Word).

Corruption de fichiers : /etc/module.conf et /etc/nsswitch.conf ont été corrompus (insertion de caractères aléatoires : heureusement que des copies existaient).

Exemple de copie d'écran

Les graphiques de KDE 3.1 installé avec Mandrake sont très propres : voir l'image suivante (cliquer sur la vignette pour avoir l'image complète)

Les polices de caractères en particulier ont un aspect "lissé" qui doit venir de l'anti-aliasing correctement configuré.

$Id: MDK9_install.html,v 1.3 2003/08/07 09:25:29 herbelot Exp $